Étiqueté : XVIe siècle

0

La gestion de l’information au XVIe siècle (1/2) : un traité d’art de la mémoire à la Bibliothèque Diderot de Lyon

Parmi le fond de livres anciens provenant de l’ex-INRP à la Bibliothèque Diderot de Lyon figure un ouvrage du florentin Cosimo Rosseli, prédicateur de l’ordre dominicain, publié à Venise chez Antoine de Padoue en 1579 : Thesaurus Artificiosae Memoriae. Ce livre fait de l’auteur un des plus importants représentants des « arts de la mémoire » à la Renaissance, genre notamment étudié...

0

Une grammaire quadrilingue de 1512 : regard sur l’humanisme allemand

Parmi les ouvrages anciens consacrés à l’éducation dont la Bibliothèque Diderot de Lyon a hérité de l’ex-INRP figurent plusieurs grammaires du XVIe siècle, auxquelles ont déjà été consacrés les billets de juillet-août 2013. Mais une autre grammaire a encore retenu notre attention : une édition des rudimenta grammatices de Nicolas Perotti, parue en 1512 à Tübingen chez l’imprimeur Thomas Anshelm sous le...

0

Les « Colloques » de Cordier : une leçon de latin ou de bonne conduite ?

La Bibliothèque Diderot de Lyon conserve plusieurs exemplaires des Colloques de Mathurin Cordier imprimés du XVIe  au XVIIIe siècle. Les colloquia ou « dialogues » sont de courtes conversations en latin entre deux protagonistes, conversations qui abordent des thèmes divers et sont censées aider l’élève à s’approprier des mots de vocabulaire courant et des tournures de langue.            ...

0

Parler latin dans les écoles sous l’Ancien Régime

La Bibliothèque Diderot de Lyon possède plusieurs exemplaires appartenant au genre des colloquia (colloques, ou dialogues). Il s’agit d’un manuel servant à l’apprentissage du latin et qui se présente sous la forme de courtes conversations. Ce type d’ouvrage était en usage dans les écoles qui dispensaient un enseignement du latin sous l’Ancien Régime.   Des colloques imprimés au XVIe siècle    ...

0

Apprendre les rudiments du latin au XVIe siècle, 2/2

Le billet proposé le mois dernier a permis de présenter deux ouvrages imprimés à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle que conserve la Bibliothèque Diderot de Lyon et qui appartiennent au genre des rudimenta. Pour rappel, les rudimenta sont un type de manuels de base de la langue latine, très répandus sous l’Ancien Régime, et qui interviennent...

0

Apprendre les rudiments du latin au XVIe siècle, 1/2

La Bibliothèque Diderot de Lyon conserve une riche collection d’ouvrages anciens liés à l’éducation et l’enseignement, provenant en partie du fonds de l’ex-INRP. Parmi ceux-ci figurent des petits livres intitulés couramment Rudimenta. Ce sont des abrégés des règles fondamentales de la grammaire latine, très répandus sous l’Ancien Régime, et qui interviennent les premiers dans l’apprentissage du latin. La bibliothèque a la chance...

0

La philosophie naturelle de Paul de Venise

De tous les écrits de Paul de Venise, philosophe logicien et moine augustinien des XIVe  et XVe  siècles, seuls quelques-uns ont bénéficié d’une édition moderne, qui sont considérés comme sa contribution originale à la philosophie, et plus précisément à la logique1. Paolo Nicoletto Veneto fut en effet avant tout un logicien. Né en 1369, entré dans l’ordre des Ermites de Saint Augustin,...

0

Une cosmographie animée

La BIU Lsh conserve une édition de 1584 de la fameuse Cosmographia seu descriptio totius orbis d’Apianus publiée dès 1524. Apianus ou Apian, de son véritable nom Peter Bennewitz ou Bienewitz est un cosmographe allemand né en 1495 à Leisnig en Saxe, et mort en 1552. Professeur de mathématiques et d’astronomie à Ingolstadt, il reçut de Charles Quint le titre de chevalier...

0

De quelques incunables conservés à la BIU Lsh 2/2

Nous avons vu précédemment que dès la fin du XVe siècle, contrairement à ce qui se passe en France, l’humanisme italien influence l’organisation des incunables. Dans l’exemplaire des Vitae de Plutarque possédé par la BIU Lsh, les ornements font désormais partie intégrante du moment de l’impression, d’où la multiplication d’initiales gravées. Le noir et blanc ne nécessite plus d’ajouts de couleurs et...

0

De quelques incunables conservés à la BIU Lsh 1/2

L’étude de la vingtaine d’incunables (ouvrages imprimés avant 1501) conservés à la BIU Lsh permet de se faire une idée des évolutions à l’œuvre au cours des cinquante premières années de l’histoire de l’imprimerie. Il s’agit d’une période de transition où, pour ne pas dérouter les acheteurs potentiels, les nouvelles techniques imitent  les manuscrits : la mise en page, les ornements refusent toute...