Étiqueté : XIXe

0

Le Traité des poisons d’Orfila

Chaque domaine scientifique peut se prévaloir d’un ou plusieurs fondateurs. Ainsi, le médecin et chimiste espagnol – naturalisé français en 1818 – Mateo Jose Buonaventura Orfila y Rotger (1787-1853), publie un Traité des poisons (1814) marquant l’émergence de la toxicologie clinique et légale moderne. Dans ce qui suit sera présentée la troisième édition du Traité (1827), dont un exemplaire est conservé à...

0

Les ouvrages d’Henri Beauregard : des témoins historiques d’une carrière de naturaliste

Les ouvrages anciens permettent de suivre l’évolution des préoccupations scientifiques de chercheurs disparus. Dans certains cas, ils traduisent des tournants, voire des difficultés survenus dans la carrière de l’auteur : le corpus bio-bibliographique revêt alors un relief particulier, puisqu’il entre en résonance avec l’histoire de vie. L’exemple d’Emmanuel Henri Beauregard (1851-1900) permettra d’illustrer cette observation. Ses ouvrages présents dans les collections de la...

0

Parasitologie à livre ouvert : le cas d’Alphonse Laveran

Les ouvrages anciens permettent de saisir l’évolution des connaissances scientifiques dans tous les domaines. Après des articles consacrés à la zoologie, à la botanique, à la paléontologie et à l’anatomie, nous porterons notre attention sur la parasitologie médicale humaine. Cette discipline était autrefois enseignée, dans les facultés de médecine ou de pharmacie, par les professeurs de zoologie. Ainsi, Raphaël Blanchard (1857-1919) est-il l’auteur...

1

L’allévytechnie, une méthode pour apprendre et retenir toujours

Dans une bibliothèque consacrée à l’éducation, très nombreux sont les ouvrages traitant de la manière de bien apprendre, de mieux apprendre, d’apprendre plus vite, plus efficacement… ceci à toutes les époques, notamment au XIXe siècle. La thématique de la mémoire et de la mémorisation est une constante dans notre collection. Voici une de ces méthodes, l’allevytechnie, qui n’est rien moins que « le...

0

Le don de Polinière : un héritage familial

Parmi les médecins lyonnais à l’origine de libéralités importantes pour  la constitution  du fonds documentaire de la bibliothèque universitaire, il nous faut rendre hommage à Auguste Pierre Isidore de Polinière. Auguste Pierre Isidore de Polinière (1790-1856) Auguste Pierre Isidore de Polinière né à Vire dans le Calvados est le petit-fils de Pierre de Polinière (1671-1734), médecin, mathématicien et physicien, considéré comme le...

0

Voyages au centre du corps 2 : les traités d’anatomie anciens : appareil circulatoire, système nerveux et organes des sens

Dans un précédent article, nous avons examiné l’intérêt des traités d’anatomie anciens comme marqueurs historiques des diverses branches de la discipline. Les cas de l’ostéologie, de la myologie et de la splanchnologie ont été ainsi considérés. Une bonne connaissance de ces trois domaines est nécessaire pour aborder les trois autres : l’angiologie, la neurologie et l’esthésiologie, dont il va être question dans ce...

0

Pauline Kergomard pédagogue et écrivaine : de la fondation des maternelles à l’écriture de livres pour enfants

La Bibliothèque Diderot de Lyon (BDL) possède dans ses fonds Éducation et Jeunesse de nombreux ouvrages de Pauline Kergomard née Reclus (1838-1925). Celle-ci fait partie des grands pédagogues de la petite enfance qui ont œuvré entre la fin du XIXe siècle et le début du siècle suivant. Même si elle a suscité moins d’intérêt pour les chercheurs en sciences de l’éducation que...

1

Voyages au centre du corps 1 : les traités d’anatomie anciens : squelette, muscles et viscères

Dévolue à la description du corps et de ses organes, l’anatomie est une discipline fondamentale pour les sciences de la vie et de la santé. Elle fournit des bases à d’autres champs disciplinaires, comme l’embryologie, la tératologie, la zoologie, la physiologie, la biomécanique, l’art dentaire ou la chirurgie. Protéiforme, l’anatomie peut être générale au sens de Bichat (histologie), spéciale (étude d’une seule espèce)...

0

A la recherche de l’Évolution dans les ouvrages anciens de la BU Lyon1

Au XIXème siècle, les théories de l’Évolution – qu’il s’agisse du transformisme ou du darwinisme – suscitent de nombreuses controverses au sein de la communauté savante. Les clivages théoriques peuvent alors séparer les collègues d’un même établissement, qu’il s’agisse d’anatomistes, de zoologistes ou de paléontologues. Interfaces/fonds anciens BU LyonMore Posts