Étiqueté : Renaissance

Détail page de titre 0

Sous l’emblème la presse : ce que les poèmes d’Aneau disent du livre lyonnais au XVIᵉ siècle

Barthélémy Aneau est un humaniste lyonnais de la Renaissance, figure importante en son époque, relativement oubliée aujourd’hui, bien que la recherche universitaire se soit penchée sur lui au cours des dernières décennies et ait commencé à le réhabiliter. Il fut un grand éducateur, principal du collège de la Trinité (premier établissement municipal et laïc à Lyon). Cet aspect de sa personnalité est sans doute indissociable de sa pratique scripturaire : lui qui condamnait la poésie comme ne valant pas la rhétorique écrivit néanmoins de la poésie, sans doute dans un but pédagogique, ses vers devaient en effet instruire le lecteur. Il en est de même de son théâtre, et de l’unique roman qu’il écrivit avant sa mort violente en 1561, sans doute liée à ses affinités avec la Réforme. La Bibliothèque Diderot de Lyon possède un exemplaire des Picta poesis, petit recueil de poésie emblématique à l’intention résolument didactique. Aneau avait justement traduit les Emblèmes d’Alciat,...

Rhetorica Christiana 0

Floraison rhétorique parmi les cactus : la Rhetorica Christiana de Diego Valadés (1579)

  De Diego Valadés (1533 ?-1584 ?), on sait peu de choses. Missionnaire franciscain en Nouvelle-Espagne, sans aucun doute était-il d’origine européenne, peut-être fils d’un conquistador espagnol du même nom. Certains de ses biographes affirment qu’il était métis, né d’une mère Tlaxcaltèque, lui-même n’en fait pas mention. C’est à Mexico qu’il étudia la théologie, fit ses humanités, et fut ordonné prêtre, autour de 1556. D’après ses propres écrits, il passa trente ans parmi les Indiens à prêcher l’Évangile en langues « mexicaine [náhuatl], tarasque [purépecha], otomi ». Il voyagea en Europe en 1571 et fut chargé d’une mission diplomatique auprès de Grégoire XIII. La rivalité du pape et du roi d’Espagne qui prétendait contrôler...