Étiqueté : imprimerie

Détail page de titre 0

Sous l’emblème la presse : ce que les poèmes d’Aneau disent du livre lyonnais au XVIᵉ siècle

Barthélémy Aneau est un humaniste lyonnais de la Renaissance, figure importante en son époque, relativement oubliée aujourd’hui, bien que la recherche universitaire se soit penchée sur lui au cours des dernières décennies et ait commencé à le réhabiliter. Il fut un grand éducateur, principal du collège de la Trinité (premier établissement municipal et laïc à Lyon). Cet aspect de sa personnalité est sans doute indissociable de sa pratique scripturaire : lui qui condamnait la poésie comme ne valant pas la rhétorique écrivit néanmoins de la poésie, sans doute dans un but pédagogique, ses vers devaient en effet instruire le lecteur. Il en est de même de son théâtre, et de l’unique roman qu’il écrivit avant sa mort violente en 1561, sans doute liée à ses affinités avec la Réforme. La Bibliothèque Diderot de Lyon possède un exemplaire des Picta poesis, petit recueil de poésie emblématique à l’intention résolument didactique. Aneau avait justement traduit les Emblèmes d’Alciat,...

2

Traces de l’édition humaniste lyonnaise à la BDL : deux exemplaires de la presse de Sébastien Gryphe

Deux exemplaires de la Bibliothèque Diderot de Lyon portent la signature de cet imprimeur lyonnais dont le nom est gravé dans la mémoire des bibliophiles. Sébastien Gryphe Sébastien Gryphe (1493?-1556) est né à Reutlingen, ville de l’Allemagne du Sud. La première partie de son apprentissage se déroule dans sa ville natale jusqu’au moment où il décide de partir à Venise pour se...

0

De quelques incunables conservés à la BIU Lsh 2/2

Nous avons vu précédemment que dès la fin du XVe siècle, contrairement à ce qui se passe en France, l’humanisme italien influence l’organisation des incunables. Dans l’exemplaire des Vitae de Plutarque possédé par la BIU Lsh, les ornements font désormais partie intégrante du moment de l’impression, d’où la multiplication d’initiales gravées. Le noir et blanc ne nécessite plus d’ajouts de couleurs et...

0

De quelques incunables conservés à la BIU Lsh 1/2

L’étude de la vingtaine d’incunables (ouvrages imprimés avant 1501) conservés à la BIU Lsh permet de se faire une idée des évolutions à l’œuvre au cours des cinquante premières années de l’histoire de l’imprimerie. Il s’agit d’une période de transition où, pour ne pas dérouter les acheteurs potentiels, les nouvelles techniques imitent  les manuscrits : la mise en page, les ornements refusent toute...