Interfaces Site

0

Aux fondements de la chasse aux sorcières : une querelle érudite

La chasse aux sorcières fait rage en Europe entre 1450 et 1750. Si elle s’adosse à une tradition orale, populaire et folklorique, la question de la sorcellerie est institutionnalisée par des clercs puis des laïcs, qui prennent part au débat en rédigeant des traités. La Bibliothèque Diderot de Lyon possède notamment dans ses collections trois ouvrages sur le thème, parus dans la...

2

Le Traité des poisons d’Orfila

Chaque domaine scientifique peut se prévaloir d’un ou plusieurs fondateurs. Ainsi, le médecin et chimiste espagnol – naturalisé français en 1818 – Mateo Jose Buonaventura Orfila y Rotger (1787-1853), publie un Traité des poisons (1814) marquant l’émergence de la toxicologie clinique et légale moderne. Dans ce qui suit sera présentée la troisième édition du Traité (1827), dont un exemplaire est conservé à...

0

Alexis de Tocqueville : un aristocrate en faveur de la démocratie

On trouve dans les fonds de la Bibliothèque Diderot de Lyon de nombreux ouvrages d’ancienne facture. Ceux que nous souhaitons présenter datent de 1866 et de 1868, et sont l’œuvre d’Alexis de Tocqueville, homme politique et philosophe, connu pour avoir publié De la démocratie en Amérique, édité pour la première fois en 1835. Une deuxième édition des Œuvres complètes Une première édition...

0

Quelques trésors du fonds d’histoire de la pharmacie

L’exposition, Trésors et curiosités du fonds d’histoire de la pharmacie qui sera inaugurée le 25 avril à la BU Santé mettra en valeur le fonds d’ouvrages d’histoire de la pharmacie donné au SCD par l’Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques (ISPB). A cette occasion, nous présentons quelques volumes particulièrement intéressants de la collection. Le fonds d’histoire de la pharmacie a été constitué...

1

Les faictz merveilleux de Virgille

Parmi les livres anciens des fonds Éducation de la Bibliothèque Diderot de Lyon (BDL), un très beau fac-similé a été redécouvert. Il s’agit d’une réimpression lithographique, datant du XIXe siècle, d’un ouvrage enluminé intitulé Les faictz merveilleux de Virgille, publié au XVIe siècle chez Guillaume Nyverd à Paris. Ce petit roman est une œuvre anonyme qui propose une biographie légendaire de Virgile,...

0

Les ouvrages d’Henri Beauregard : des témoins historiques d’une carrière de naturaliste

Les ouvrages anciens permettent de suivre l’évolution des préoccupations scientifiques de chercheurs disparus. Dans certains cas, ils traduisent des tournants, voire des difficultés survenus dans la carrière de l’auteur : le corpus bio-bibliographique revêt alors un relief particulier, puisqu’il entre en résonance avec l’histoire de vie. L’exemple d’Emmanuel Henri Beauregard (1851-1900) permettra d’illustrer cette observation. Ses ouvrages présents dans les collections de la...

0

Une plaque « Spes » : du texte imprimé aux marques de provenances

La reliure à plaque « Spes », que nous avons examinée dans un précédent billet, est une seconde édition des Epigrammatum libri IIII. Ejusdem Xenia (Cote magasin BDL 1R 41472). C’est un ouvrage assez peu commun dans les bibliothèques françaises. Le catalogue collectif de France (CCFr) en recense quatorze exemplaires y compris celui de la Bibliothèque Diderot de Lyon (BDL), à la Bibliothèque nationale...

0

Les oiseaux et les poissons de Seba découpés et classés par Coquebert de Montbret

Au XVIIIe siècle, l’histoire naturelle est une science associée à la collection, elle est très fortement liée à la mode des cabinets de curiosités. Espaces de mises en scène étudiées de la nature, ces cabinets de curiosité sont à l’origine des premiers musées naturalistes du XIXe siècle. L’un des plus célèbres, celui d’Albertus Seba, fait l’objet d’un catalogue descriptif, le Thésaurus, qui...

2

Une plaque « Spes » à la Bibliothèque Diderot de Lyon

La bibliothèque Diderot de Lyon (BDL) possède au sein de ses collections un ouvrage dont la reliure en veau fauve est ornée d’une plaque « Spes » ce qui en fait un ouvrage assez rare. Il s’agit d’une seconde édition des Epigrammatum libri IIII. Ejusdem Xenia de Jean Visagier datée de 1537 (BDL cote magasin 1R 41472). Pourquoi appelle-t-on ce type de plaque « Spes » ? On...

0

Pierre Bertholon, l’abbé électrique

Pour clôturer la série de billets consacrés à l’électricité, Hugues Chabot nous fait découvrir les recherches électriques de l’abbé Bertholon, en parcourant les ouvrages de sa trilogie conservés à la BU. Pierre Bertholon (1741-1800) est l’héritier direct de l’abbé Jean-Antoine Nollet (1700-1770) et de Benjamin Franklin (1706-1790), l’inventeur du paratonnerre. Interfaces/fonds anciens BU LyonMore Posts