Catégorie : Bibliothèque Diderot de Lyon

0

Fête offerte à M. Guérard : un livre unique ?

La Bibliothèque Diderot de Lyon possède dans ses collections Éducation un beau livre relié en maroquin vert avec double filet doré sur les chants et festons sur les chasses, enserré dans un étui lui-même en maroquin vert. Les tranches sont dorées, les gardes collées sont en papier marbré peigné typique du XIXe siècle. Sur le dos à cinq nerfs est estampé à chaud ce titre : Fête à Monsieur Guérard. Cinquantenaire barbiste 1881. Cette reliure...

Deux atlas concurrents 0

Innovation et rivalité : le marché cartographique du siècle d’or néerlandais

À Amsterdam, centre du monde de la production cartographique au XVIIe siècle, les maisons d’édition dominent le marché cartographique. La Bibliothèque Diderot de Lyon conserve deux atlas hollandais qui illustrent non seulement les frontières géopolitiques, mais aussi la concurrence éditoriale de ce marché lucratif. Le premier est un grand in-folio en deux tomes comprenant deux cent trente-six cartes aquarellées. Atlas, ou représentation du monde universel et des parties d’icelui (Mercator et Hondius, 1633) est la sixième édition française...

Figure CLXIV 0

Philosophie naturelle et progrès du savoir : un cours manuscrit de Jean Dominique Campi

Les collections Éducation de la Bibliothèque Diderot de Lyon recèlent un texte de philosophie naturelle sur la physique particulière, rédigé en 1739 par Dominique Campi, lecteur de philosophie au collège Clémentin de Rome. Ce collège, fondé en 1595 par la congrégation des Somasques, était très prestigieux dans la Rome des XVIIe et XVIIIe siècles. Il accueillait la jeunesse noble romaine et étrangère, tel Prosper-Laurent Lambertini, né d’une...

Détail page de titre 0

Sous l’emblème la presse : ce que les poèmes d’Aneau disent du livre lyonnais au XVIᵉ siècle

Barthélémy Aneau est un humaniste lyonnais de la Renaissance, figure importante en son époque, relativement oubliée aujourd’hui, bien que la recherche universitaire se soit penchée sur lui au cours des dernières décennies et ait commencé à le réhabiliter. Il fut un grand éducateur, principal du collège de la Trinité (premier établissement municipal et laïc à Lyon). Cet aspect de sa personnalité est sans doute indissociable de sa pratique scripturaire : lui qui condamnait la poésie...

Jean Cousin, L'art de dessiner, détail d'une planche sur les proportions 0

L’art de dessiner par Jean Cousin le Jeune

Les fonds Éducation de la Bibliothèque Diderot de Lyon sont bien loin de ne compter que des manuels scolaires… On y trouve des disciplines variées notamment des cours de dessin. Apprendre à dessiner le corps humain auprès d’un maître, voilà ce que propose L’art de dessiner, réédité d’après l’œuvre de Jean Cousin le Jeune à la fin du XVIIIe siècle. Ce cours est richement illustré : il se compose de trente-trois planches gravées dans un format oblong, représentant le corps dans différentes postures, incluant des croquis...

Détail frontispice BilderAkademie 0

Bilder-Akademie : un cabinet de curiosités imprimé

Au XVIIIe siècle en Allemagne, Johann Sigmund Stoy publia une encyclopédie illustrée conçue dans le dessein de nourrir « un esprit sain et un cœur noble » pour les enfants des Lumières. Imprimée entre 1780 et 1784 en neuf parties, offrant un cours de formation de cinquante-deux semaines, la Bilder-Akademie für die Jugend [L’académie d’images pour la jeunesse] comprenait deux volumes in-octavo de texte et cinquante-deux planches de gravures sur cuivre. Elle était censée moderniser les approches pédagogiques...

Gravure de mode, Journal des Demoiselles, vol.1856, n°II 0

Le Journal des Demoiselles

La Bibliothèque Diderot de Lyon dispose, au sein de sa collection de livres anciens, d’une série du périodique le Journal des Demoiselles, paru de 1833 à 1922. On trouve ainsi une liste quasiment exhaustive des exemplaires sortis entre 1833 et 1890. Ce journal, destiné aux jeunes adolescentes de quatorze à dix-huit ans des classes aisées de la société française, s’inscrit dans le domaine de la presse de jeunesse...

Rhetorica Christiana 0

Floraison rhétorique parmi les cactus : la Rhetorica Christiana de Diego Valadés (1579)

  De Diego Valadés (1533 ?-1584 ?), on sait peu de choses. Missionnaire franciscain en Nouvelle-Espagne, sans aucun doute était-il d’origine européenne, peut-être fils d’un conquistador espagnol du même nom. Certains de ses biographes affirment qu’il était métis, né d’une mère Tlaxcaltèque, lui-même n’en fait pas mention. C’est à Mexico qu’il étudia la théologie, fit ses humanités,...