Auteur : Interfaces/fonds anciens BU Lyon

Jean Cousin, L'art de dessiner, détail d'une planche sur les proportions 0

L’art de dessiner par Jean Cousin le Jeune

Les fonds Éducation de la Bibliothèque Diderot de Lyon sont bien loin de ne compter que des manuels scolaires… On y trouve des disciplines variées notamment des cours de dessin. Apprendre à dessiner le corps humain auprès d’un maître, voilà ce que propose L’art de dessiner, réédité d’après l’œuvre de Jean Cousin le Jeune à la fin du XVIIIe siècle. Ce cours est richement illustré : il se compose de trente-trois planches gravées dans un format oblong, représentant le corps dans différentes postures, incluant des croquis...

Détail frontispice BilderAkademie 0

Bilder-Akademie : un cabinet de curiosités imprimé

Au XVIIIe siècle en Allemagne, Johann Sigmund Stoy publia une encyclopédie illustrée conçue dans le dessein de nourrir « un esprit sain et un cœur noble » pour les enfants des Lumières. Imprimée entre 1780 et 1784 en neuf parties, offrant un cours de formation de cinquante-deux semaines, la Bilder-Akademie für die Jugend [L’académie d’images pour la jeunesse] comprenait deux volumes in-octavo de texte et cinquante-deux planches de gravures sur cuivre. Elle était censée moderniser les approches pédagogiques...

Gravure de mode, Journal des Demoiselles, vol.1856, n°II 0

Le Journal des Demoiselles

La Bibliothèque Diderot de Lyon dispose, au sein de sa collection de livres anciens, d’une série du périodique le Journal des Demoiselles, paru de 1833 à 1922. On trouve ainsi une liste quasiment exhaustive des exemplaires sortis entre 1833 et 1890. Ce journal, destiné aux jeunes adolescentes de quatorze à dix-huit ans des classes aisées de la société française, s’inscrit dans le domaine de la presse de jeunesse...

Rhetorica Christiana 0

Floraison rhétorique parmi les cactus : la Rhetorica Christiana de Diego Valadés (1579)

  De Diego Valadés (1533 ?-1584 ?), on sait peu de choses. Missionnaire franciscain en Nouvelle-Espagne, sans aucun doute était-il d’origine européenne, peut-être fils d’un conquistador espagnol du même nom. Certains de ses biographes affirment qu’il était métis, né d’une mère Tlaxcaltèque, lui-même n’en fait pas mention. C’est à Mexico qu’il étudia la théologie, fit ses humanités,...