Auteur : Interfaces/fonds anciens BU Lyon

0

Cuvier et l’anatomie des Mollusques

Les Mollusques sont des Invertébrés intéressants à plus d’un titre : certains hébergent des organismes pathogènes transmissibles à l’Homme ou aux animaux, tandis que d’autres produisent un colorant (comme la pourpre impériale des murex) ou des matières premières médicamenteuses (tels les venins de cônes). Plusieurs classes constituent l’embranchement de Mollusques, dont les Céphalopodes (pieuvres, seiches, calmars), les Gastéropodes (escargots, limaces) et les Bivalves...

0

La donation Amédée Bonnet dans les collections de la BU Lyon1

Amédée Bonnet (1809-1858) Parmi les libéralités constitutives des collections de la BU Lyon1 figure la donation d’Amédée Bonnet consignée dans les registres sous la mention, « Donation Am. Bonnet » ou « Don Bonnet ». Amédée Bonnet, fils de médecin est né en 1809 à Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain, après avoir obtenu un baccalauréat ès-lettres (1825) et ès-sciences (1826), il s’oriente vers les études médicales. Après une...

2

Ex bibliotheca de Jean-Baptiste Desgranges

Jean-Baptiste Desgranges (1751-1832) Nous poursuivons la découverte des apports des donateurs dans la constitution des collections de la BU Lyon1 avec une présentation des ouvrages provenant de la bibliothèque de Jean-Baptiste Desgranges. Jean-Baptiste Desgranges natif de Mâcon (1751), débute ses études médicales dans sa ville natale, il les poursuit ensuite à la Rochelle et arrive à Lyon en 1767 pour suivre les...

2

Le Traité des poisons d’Orfila

Chaque domaine scientifique peut se prévaloir d’un ou plusieurs fondateurs. Ainsi, le médecin et chimiste espagnol – naturalisé français en 1818 – Mateo Jose Buonaventura Orfila y Rotger (1787-1853), publie un Traité des poisons (1814) marquant l’émergence de la toxicologie clinique et légale moderne. Dans ce qui suit sera présentée la troisième édition du Traité (1827), dont un exemplaire est conservé à...

0

Quelques trésors du fonds d’histoire de la pharmacie

L’exposition, Trésors et curiosités du fonds d’histoire de la pharmacie qui sera inaugurée le 25 avril à la BU Santé mettra en valeur le fonds d’ouvrages d’histoire de la pharmacie donné au SCD par l’Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques (ISPB). A cette occasion, nous présentons quelques volumes particulièrement intéressants de la collection. Le fonds d’histoire de la pharmacie a été constitué...

0

Les ouvrages d’Henri Beauregard : des témoins historiques d’une carrière de naturaliste

Les ouvrages anciens permettent de suivre l’évolution des préoccupations scientifiques de chercheurs disparus. Dans certains cas, ils traduisent des tournants, voire des difficultés survenus dans la carrière de l’auteur : le corpus bio-bibliographique revêt alors un relief particulier, puisqu’il entre en résonance avec l’histoire de vie. L’exemple d’Emmanuel Henri Beauregard (1851-1900) permettra d’illustrer cette observation. Ses ouvrages présents dans les collections de la...

0

Les oiseaux et les poissons de Seba découpés et classés par Coquebert de Montbret

Au XVIIIe siècle, l’histoire naturelle est une science associée à la collection, elle est très fortement liée à la mode des cabinets de curiosités. Espaces de mises en scène étudiées de la nature, ces cabinets de curiosité sont à l’origine des premiers musées naturalistes du XIXe siècle. L’un des plus célèbres, celui d’Albertus Seba, fait l’objet d’un catalogue descriptif, le Thésaurus, qui...

0

Pierre Bertholon, l’abbé électrique

Pour clôturer la série de billets consacrés à l’électricité, Hugues Chabot nous fait découvrir les recherches électriques de l’abbé Bertholon, en parcourant les ouvrages de sa trilogie conservés à la BU. Pierre Bertholon (1741-1800) est l’héritier direct de l’abbé Jean-Antoine Nollet (1700-1770) et de Benjamin Franklin (1706-1790), l’inventeur du paratonnerre. Interfaces/fonds anciens BU LyonMore Posts

2

Lacépède et les poissons électriques

Toujours à l’occasion de l’exposition Electromania, Philippe Jaussaud présente les travaux de Bernard de Lacépède sur les « poissons électriques ». Plus de trois cents espèces de « poissons électriques » ont été répertoriées à ce jour. Ces animaux possèdent des organes émetteurs très spécialisés – des batteries d’« électroplaques » d’origine musculaire – qui leur permettent d’infliger de douloureuses décharges à leurs proies, d’explorer leur environnement –...

2

Lacépède et l’électricité

A l’occasion de l’exposition Electromania (à voir à la BU sciences jusqu’au 7 janvier 2017), nous poursuivons la découverte d’ouvrages du fonds ancien sur l’électricité. Philippe Jaussaud présente ce mois-ci, l’Essai sur l’électricité naturelle et artificielle de Lacépède. Au XVIIIème siècle, l’électricité a fait l’objet de nombreux ouvrages, tels ceux de Luigi Galvani (1737-1798), de Jean Jallabert (1712-1768), de Joseph Priestley (1733-1804),...