Le Cabinet d’Albert Seba interprété par Antoine Jean Coquebert de Montbret

  • Seba (3)
  • Seba (2)
  • Seba (1)
  • Seba (12)
  • Seba (13)
  • Seba (6)
  • Seba (11)
  • Seba-Portrait
  • Seba (5)
  • Seba (4)
  • Seba (7)
  • Seba (9)
  • Seba (14)
  • Seba (10)
  • Seba (8)
Seba-Portrait

Frontispice. Vol. Quadrupèdes. Exemplaire Antoine Jean Coquebert de Montbret. Cote 1051

Albert Seba naît en 1665 à Etzel (Friedeburg) et meurt en 1736 à Amsterdam. Jeune, il voyage beaucoup pour apprendre la pharmacie. En 1696, il s’installe définitivement comme apothicaire à Amsterdam. Les revenus de sa pharmacie et ses liens avec la Compagnie des Indes lui permettent de faire fortune et de rassembler à des fins scientifiques des espèces de la faune et de la flore du monde entier qui constitueront sa collection d’histoire naturelle. Son remarquable « cabinet de curiosités » jouit déjà de son vivant d’une grande renommée et de nombreux visiteurs viennent exprès pour l’admirer. En 1716, il vend sa première collection au tsar Pierre le Grand et en débute immédiatement une nouvelle qui deviendra très vite encore plus exhaustive et riche.

Seba (3)

Page de titre T. 3 & 4. Exemplaire d’Antoine Jean Coquebert de Montbret Cote 1051

A partir de 1731, il fait dessiner chaque spécimen de sa collection et entreprend la publication du catalogue de son cabinet. Les deux premiers volumes de son Locupletissimi rerum naturalium thesauri paraissent successivement en 1734 et en 1735, les suivants en 1758 et en 1765, bien après sa mort qui survient en 1736. Cette première édition comporte 446 planches de grand format, dont 175 en doubles pages. Les illustrations sont gravées en utilisant la technique dite en miroir, le dessin est mis à l’envers sur la surface à graver, puis on le décalque à l’aide d’une pointe.

Seba (2)

Figure du vol. sur les tortues, les crapauds et les lézards comportant une note manuscrite de A.J Coquebert. Cote 1051

L’exemplaire possédé par la Bibliothèque universitaire appartenait à Antoine Jean Coquebert de Montbret (1753-1825) membre d’une riche famille champenoise et auteur de Illustratio iconographica insectorum quae in musaeis parisinis observavit et in lucem edidit Joh. Christ. Fabricius, praemissis ejusdem descriptionibus; accedunt species plurimae, vel minus aut nondum cognitae.

Selon Coquebert de Montbret, éminent entomologiste, les naturalistes doivent à Seba la réalisation d’un des plus beaux ouvrages d’histoire naturelle de l’époque. Il souligne en particulier l’immense intérêt que représentent les magnifiques planches du Thesaurus. Mais il reproche toutefois à son auteur de ne pas les avoir multipliées et de présenter sur une même page : « des objets tout à fait disparates, comme quadrupèdes, oiseaux, serpents et même des plantes ; […]. »1. Afin de remédier à ce défaut qui nuit à l’identification des espèces, il entreprend à partir de son exemplaire un travail colossal de reclassification méthodique des figures. Il les découpe minutieusement, les regroupe par thème et les colle en notant à la plume leur l’emplacement exact dans l’œuvre de Seba.

Seba (12)

Pl. 11 vol. XI Insectes et coléoptères. Cote 1051

Seba (13)

Pl. 11 vol. XI Insectes et coléoptères. Cote 1051

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu’il s’agit d’espèces qu’il ne connait pas suffisamment, il effectue un simple classement alphabétique, ainsi concernant les oiseaux, il indique qu’il les a rangés suivant l’ordre des planches mais ensuite par ordre alphabétique ne pouvant pas faire mieux !

Cette figure de l’oiseau du Paradis est accompagnée d’une note précisant qu’il a effectué des vérifications dans le manucode de Buffon et que la figure de Seba doit représenter une variété.

Seba (5)

Figure du vol. oiseaux et poissons. Cote 1051

Disposant d’un exemplaire en noir blanc (il existe des éditions avec des planches colorées), Antoine Jean Coquebert de Montbret entreprend lui-même la mise en couleur des figures et ajoute à la plume toutes les informations dont il dispose permettant d’identifier et de caractériser l’animal ou la plante. Ainsi, pour l’aster du Cap, il précise : « ne dit rien de la couleur de la fleur; mais il y a tout lieu de croire quelle est jaune ».

Seba (9)

Pl. du vol. végétaux. Cote 1051

Seba (10)

Pl. du vol. végétaux. Cote 1051

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seba (7)

Pl. 73, vol.1 Serpents. Cote 1051

Seba (1)

Vol. Tortues, crapauds, lézards. Cote 1051

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exemplaire unique de la BU est l’aboutissement de ce titanesque travail de reclassification et de réinterprétation entrepris par Antoine Jean Coquebert de Montbret à partir des 4 volumes du catalogue d’Albert Seba, cette réorganisation méthodique des figures aboutit à la réalisation d’un ensemble de 13 volumes !

Seba (8)

Note vol. XII. Cote 1051

La note manuscrite placée au début du volume XII consacré aux végétaux est datée du 12 juin 1827, elle a donc été rédigée deux ans après la mort d’Antoine Jean Coquebert de Montbret survenue en 1825, laissant supposer que son œuvre fut poursuivie de manière posthume par un de ses proches. Son frère Charles-Estienne Coquebert de Montbret (1755-1831) diplomate et membre de l’Académie des sciences a-t-il achevé cette entreprise monumentale ? C’est une hypothèse qui mérite d’être vérifiée…

Billet rédigé par Livia Rapatel

Source:

Seba, Albert. Locupletissimi rerum naturalium thesauri accurata descriptio et iconibus artificiosissimus expressio per universam physices historiam = Description exacte des principales curiositez naturelles du magnifique cabinet d’Albert Seba. Amsterdam : Janssonio Waesbergios, 1734-1765. Cote 1051

Bibliographie:

Laboulais-Lesage, Isabelle. Lectures et pratiques de l’espace, l’itinéraire de Coquebert de Montbret (1755-1831), savant et grand commis d’Etat. Paris: Honoré Champion, 1999.

Poussier, Alfred. « Un apothicaire bibliophile : Albert Séba ». In: Bulletin de la Société d’histoire de la pharmacie. 1928, n° 60, p. 2.

 

 

 

  1. vol. Quadrupèdes, exemplaire de Antoine Jean Coquebert de Montbret. Cote 1051 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *