Antoine-Laurent Lavoisier, « Traité élémentaire de chimie »

Le Traité élémentaire de chimie d’Antoine-Laurent Lavoisier (1743-1794), publié en 1789, est l’un des ouvrages les plus significatifs de l’histoire de la chimie. C’est dans un texte présenté sous la forme d’un manuel que Lavoisier présente à ses lecteurs sa nouvelle théorie chimique dans une approche systématique en rupture totale avec tous les textes qui l’ont précédé. L’objectif du Traité élémentaire n’est pas d’enseigner la chimie au sens où on l’entendait jusqu’alors, mais de présenter la théorie combinatoire de la chimie Lavoisienne, à partir de trente-trois éléments ou substances simples comme il les dénomme dans le tableau ci-dessous.

Tableau des substances simples, T.1, p.192. cote 40924

 

Dans ce tableau, on trouve des éléments qu’un chimiste d’aujourd’hui reconnaitra comme tels – oxygène, hydrogène, soufre, phosphore et les métaux – alors que nous ne prêtons plus ce statut à d’autres dans cette liste, notamment la lumière et le calorique (l’élément responsable de la chaleur).En dressant cette liste, Lavoisier a repensé l’élément et proposé une définition pragmatique et provisoire – la dernière limite de l’analyse (p. xvii) – qui se substitue à la conception traditionnelle des éléments comme les constituants ultimes des corps.

 

 

 

Lavoisier élabore ensuite une approche combinatoire de la chimie dans laquelle le monde des composés chimiques est envisagé comme un vaste champ géométrique. Les noms de la nouvelle nomenclature publiée deux ans auparavant constituent pour Lavoisier une manière transparente de communiquer le contenu combinatoire des composés chimiques.

 

 

Tableau des combinaisons binaires de l’oxygène avec les substances métalliques & non métalliques oxidables & acidifiables. T.1, p.203. cote 40924)

Tableau des combinaisons binaires de l’oxygène avec les substances métalliques & non métalliques oxidables & acidifiables. T.1, p.203. cote 40924)

 

Si l’’on regarde la ligne de l’argent dans ce tableau de combinaison avec l’oxygène nous voyons que le composé qui en résulte s’appelle maintenant Oxide d’argent un nom qui renseigne son contenu et remplace le terme traditionnel : Chaux d’argent.

Les illustrations dans cet ouvrage ont été dessinées par Marie-Anne Paulze Lavoisier (1758-1836), que Lavoisier avait épousé en 1771. Elle avait appris le dessin avec le peintre bien connu Jacques-Louis David et a ensuite réalisé les croquis des expériences et appareils que l’on retrouve dans le Traité élémentaire.

Planche IV, T.2. Cote 40924

Planche IV, T.2. Cote 40924

Les bibliothèques de l’Université Lyon1 détiennent plusieurs exemplaires de ce livre, notamment un exemplaire de la première édition de 1789.

Lavoisier, Antoine-Laurent. Traité élémentaire de chimie. Paris : Cuchet, 1789. Cote 40924

Lavoisier, Antoine-Laurent. Traité élémentaire de chimie. Paris : Cuchet, 1789. Cote 40924

La deuxième édition parue déjà en 1789 et dont la bibliothèque possède une version de 1793 est pratiquement identique à la première. Mais la Révolution Française et l’instauration de la République sont passées entre ces deux versions du livre. En effet, dans la liste de sociétés auxquelles appartient Lavoisier la Société Royale de Médecine est devenue la Société de Médecine, et même la Société Royale de Londres (qui n’a pourtant pas changé de nom) est présentée comme la Société de Londres en 1793. En bas de cette même page de titre, la note Sous le Privilège de l’Académie des Sciences & de la Société Royale de Médecinea disparu parce que le gouvernement révolutionnaire a aboli le système de censure qui œuvrait derrière ces privilèges.

Lavoisier, Antoine-Laurent. Traité élémentaire de chimie. Paris : Cuchet, 1793. Cote 40925

Lavoisier, Antoine-Laurent. Traité élémentaire de chimie. Paris : Cuchet, 1793. Cote 40925

Article rédigé par Jonathan Simon, Université Lyon 1

Bibliographie :

Les œuvres complètes de Lavoisier sont disponibles en version numérique :

Lavoisier, Antoine-Laurent de. Œuvres de Lavoisier. Paris : Éd. par J.-B. Dumas, E. Grimaux et F.-A., 1862. Disponible en ligne [consulté en juin 2012]

Corsi, Pietro et Bret, Patrice  (sous la dir.de). Œuvres complètes d’Antoine Lavoisier en ligne. Paris: CRHST-CNRS, 2003. Disponible en ligne [Consulté en juin 2012]

Pour plus d’information sur la vie de Lavoisier :

Poirier, Jean-Pierre. Antoine Laurent de Lavoisier, 1743-1794. Paris : Pygmalion, 1993.

Bensaude-Vincent, Bernadette. Lavoisier : mémoires d’une révolution. Paris : Flammarion, 1993. Cote 540.92 BEN

Pour une histoire plus générale de la chimie :

Bensaude-Vincent, Bernadette et Isabelle Stengers. Histoire de la chimie. Paris : La Découverte, 2001. Cote 540.9 BEN


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *