Charles Bonnet et les feuilles des plantes

  • Charles Bonnet _05
  • Charles Bonnet _07
  • Charles Bonnet _09
  • Charles Bonnet _12
  • Charles Bonnet _20
  • Charles Bonnet _26
  • Charles Bonnet _04
  • préface
  • Pl déplianteCharles Bonnet _01

L’automne arrive et les feuilles se ramassent déjà à la pelle, profitons-en pour sortir de nos réserves le mémoire de Charles Bonnet, Recherches sur l’usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l’histoire de la végétation. L’exemplaire provient du transfert de la bibliothèque du lycée impérial de Tournon (ancien Collège des Oratoriens) à l’Université de Lyon en 1888 par décision ministérielle. Il s’agit de l’édition originale publiée en 1754 à Göttingen et à Leyde par l’imprimeur libraire Elie Luzac fils (1723-1796), de format in-4, l’ouvrage comporte 343 pages et 31 planches dépliantes. La reliure est en plein veau moucheté avec un dos à cinq nerfs orné de doubles caissons et de fleurons dorés. Les plats sont encadrés de triple filet doré et les tranches sont rouges. La page de titre en rouge et noir est ornée d’une vignette gravée signée Wandelaer.

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Charles Bonnet (1720-1793)

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754Genevois, Charles Bonnet fut l’élève des mathématiciens Gabriel Cramer (1704-1752 et Jean-Louis Calendrini (1703-1758) considérés comme les initiateurs du renouveau scientifique à Genève au XVIIIème siècle.  C’est avec eux qu’il découvre la philosophie naturelle newtonienne et s’initie à l’entomologie (1738). C’est une peu plus tard avec la lecture des Mémoires pour servir à l’histoire des insectes de Réaumur (1683-1757) qu’apparaît sa passion pour l’histoire naturelle et qu’il parvient à réaliser la parthénogenèse du puceron que Réaumur avait tentée sans succès. Comme il l’explique dans la préface des Recherches sur l’usage des feuilles dans les plantes il se tourne vers la physiologie des plantes à la suite de problèmes oculaires : « Les insectes m’ont occupé pendant quelques années. L’ardeur avec laquelle je me suis livré à cette Étude, a fatigué mes yeux au point que j’ai été forcé de l’interrompre. ».

Les Mémoires des Recherches

Charles Bonnet compose son ouvrage sur le modèle de l’Encyclopédie avec la volonté de mettre en valeur la réflexion scientifique par l’illustration. Le livre comporte cinq Mémoires. A la fin de chacun d’eux sont placées des planches dépliantes dont le format permet la consultation au moment de la lecture.

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Pl II Mémoire 4 Expérience sur l’étiolement du Pois

Comme Bonnet l’indique dans sa préface, « Des figures sont absolument nécessaires à un ouvrage de la nature de celui-ci. Quelque clarté que j’aie tâché de donner à mes descriptions, j’aurais risqué de n’être pas toujours entendu si j’avais été privé de ce secours ». C’est à deux graveurs talentueux Jacobus van der Schley (1715-1779) et Jan Wandelaar (1690-1759) qu’il confie l’exécution des gravures réalisées d’après les dessins de Pierres Soubeyran (1709-1775) et Calandrini.

Le premier mémoire concerne la nutrition des plantes par leurs feuilles. A partir d’études effectuées par Calandrini, Bonnet réalise des expériences sur le rôle propre à chaque face de la feuille.

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

PL.1 Mémoire 1

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Pl.2 Mémoire 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Il consacre le second, à ses travaux sur la direction naturelle des feuilles et les mouvements qu’elles peuvent faire . Il accompagne cette partie de neuf planches qui décrivent les expériences qu’il a menées sur les feuilles des plantes herbacées et ligneuses à température ambiante ou sous l’effet de la chaleur et rend compte des essais qu’il a réalisés pour déterminer les causes de retournement des feuilles et le redressement des tiges.

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Pl.VII Mémoire 2

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Pl.XIII Mémoire 2

 

 

 

 

 

 

 

 

Le troisième mémoire étudie la disposition des feuilles sur les axes de 125 espèces de plantes et les particularités relevées selon l’ordre de distribution.

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation.

Pl.XX Mémoire 3

Charles Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l'histoire de la végétation. 1754

Pl.XXIX Mémoire 5

 

 

 

La quatrième partie traite des singularités et de l’étiolement des feuilles tandis que la dernière complète ses observations sur le rôle des feuilles et leurs surfaces et présente les travaux effectués sur la progression de la sève à l’aide de colorants.

 

 

 

 

Comme le souligne Jacques Naef, « Si beaucoup des conclusions [de Charles Bonnet] n’ont pas été retenues, du moins faut-il saluer dans son travail assidu la passion de l’observation qui a contribué à rendre les phénomènes naturels plus accessibles à des lecteurs cultivés, à défaut de satisfaire tous ses successeurs. ».

Malgré la remise en cause des travaux de Bonnet l’Usage des Feuilles demeure un traité emblématique de la démarche empirique et du courant de pensée encyclopédiste.

Article rédigé par Livia Rapatel BU Lyon 1

Source:

Bonnet,Charles. Recherches sur l’usage des feuilles dans les plantes, et quelques autres sujets relatifs à l’histoire de la végétation. Gottingue ; Leide : Chez Élie Uzac, Fils, 1754

Bibliographie:

Marx, Jacques. «La renommée européenne de Charles Bonnet de Genève, in Revue suisse d’histoire, 1971, 21/4, pp. 497-525

Naef, Jacques. « Charles Bonnet et les plantes ». In: Buscaglia, Marino. Charles Bonnet, savant et philosophe (1720-1793), actes du Colloque international. Genève : Société de physique et d’histoire naturelle, 1994. p. 133-148.

Rapatel, Livia. Réaumur à la naissance de l’entomologie française. Blog Interface/livres anciens. Disponible en ligne [consulté le 13 septembre 2022]

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search