Cours de chymie au siècle des lumières versus numérique

  • Cours de chymie représenté par figures générales et particul
  • Cours de chymie représenté par figures générales et particul
  • Cours de chymie représenté par figures générales et particul
  • Cours de chymie représenté par figures générales et particul
  • Cours de chymie 2-3
  • Cours de chymie
  • Cours de chymie
  • Cours de chymie 2-63
  • Cours de chymie 2-69
  • Cours de chymie 2-71
  • Cours de chymie 2-73
  • Cours de chymie 2-855
  • Fizes p. titre (2)
  • Fizes cours

C’est au XVIIème siècle que paraissent les premiers ouvrages de chimie souvent écrits par des apothicaires ou des médecins. Nous vous proposons de découvrir et consulter en ligne les cours d’Annibal Barlet, de Nicolas Lemery et d’Antoine Fizes que la BU Lyon1 a numérisés avec le soutien de la BnF.

Le Cours de chymie d’Annibal Barlet

Le Cours de chymie représenté par figures générales et particulières d’Annibal Barlet, médecin et démonstrateur de chimie, demeure comme beaucoup d’ouvrages à cette époque encore fortement imprégné d’alchimie.

Page de titre

L’exemplaire de la BU publié à Paris en 1677 est une 3ème édition, il provient du don d’Auguste Pierre Isidore de Polinière. Le cours comprend deux parties, la seconde divisée en quatre sections traite des animaux, des végétaux, des minéraux et des métaux. L’ouvrage est illustré d’un frontispice.

Frontispice

Des illustrations pleine page montrent comment se tenait un cours de chimie au XVIIème siècle, on y voit le maître entouré de ses élèves, les fourneaux et différents instruments utilisés pour distiller, filtrer et préparer les différentes mixtures.

Ouverture du cours

Fig.1 Des animaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Cours de chymie contenant la manière de faire les opérations qui sont en usage dans la médecine de Nicolas Lémery.

Edition de 1703

Edition de 1713

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux éditions du Cours de chymie de Nicolas Lémery ont été numérisées, la 10ème édition publiée en 1703 par éditeur lyonnais Claude Rey (1651-17..) et la 11ème imprimée également à Lyon chez Léonard de la Roche ( 16..-1743) en 1713.

Ex-libris

 

 

L’ouvrage de 1713 provient de la confiscation des ouvrages du grand séminaire (séminaire Saint Irénée) comme l’indiquent l’ex-libris apposé sur la feuille de garde du contre-plat supérieur et le tampon à l’encre noire sur la page de titre.

 

Considéré comme le « père » de la chimie organique, Nicolas Lémery (1645-1715) est originaire de Rouen. Élève de Christophe Glaser apothicaire de Louis XIV, il devient démonstrateur de chimie au Jardin royal, l’actuel Jardin des Plantes. Son Cours de chymie publié pour la première fois en 1675 connaît un grand succès, il restera pendant longtemps un ouvrage de référence pour les pharmaciens et les chimistes. Il sera réédité à de nombreuses reprises et traduit en plusieurs langues.

Le cours se veut très pédagogique et fondé sur l’expérimentation. Dans une première partie Lémery présente sa définition de la chimie, « Un art qui apprend à séparer les différentes substances qui se rencontrent dans un mixte : j’entends par les mixtes, les choses qui croissent naturellement, à savoir les minéraux, les végétaux et les animaux »1 et présente à l’aide de plusieurs figures en taille douce les différents objets de la chimie.

Pl.1 Fourneau de réverbère fixe à une seule cornue

Pl. 4 Grand bassin pour le bain de vapeur détaché du fourneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pl. 5 Fourneau portatif

Pl.6 Bain de cuivre pour distiller à quatre alambics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il consacre ensuite une partie aux différentes opérations concernant les minéraux, les végétaux et les animaux. L’ouvrage se termine avec une explication des différents caractères chymiques.

Le cours de chymie de Montpellier d’Antoine Fizes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antoine Fizes (1689-1765) professeur de médecine à Montpellier a enseigné la chimie après avoir été initié à cette spécialité à Paris par Nicolas Lémery. Ses leçons devaient être extrêmement appréciées puisque l’un de ses élèves, J. A Gontard les a recueillis durant sept ans et publiées en 1749. La BU possède un exemplaire de cet ouvrage et l’a numérisé. L’ouvrage réalisé par Gontard reprend la liste des opérations chimiques présentées par Antoine Fizes durant son cours public (eaux, huiles, esprits, extraits, élixirs, sels, sirops, etc.), et l’étude de différents corps simples et de leurs dérivés.

Article rédigé par Livia Rapatel, BU Lyon1

Sources:

Barlet, Annibal.Cours de chymie représenté par figures générales et particulières contenant les opérations curieuses, nécessaires et faciles pour la préparation des remèdes chymiques les plus utiles et les plus assurez pour la conservation de la santé et la guérison des maladies avec des raisonnements curieux sur chaque matière et sur chaque opération pour la satisfaction des personnes doctes.
Bibliothèque Lyon 1, 2019.Numérisation de l’édition de Paris : François Maurice, 1677.Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

Lémery, Nicolas.Cours de chymie contenant la manière de faire les opérations qui sont en usage dans la médecine: par une méthode facile avec des raisonnemens sur chaque opération, pour l’instruction de ceux qui veulent s’appliquer à cette science.Université Claude Bernard Lyon 1, 2012.Numérisation de l’édition de Lyon : Chez Claude Rey, 1703.Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

Lémery, Nicolas. Cours de chymie: contenant la maniere de faire les operations qui sont en usage dans la médecine, par une méthode facile ; Avec des raisonnemens sur chaque operation, pour l’Instruction de ceux qui veulent s’appliquer à cette Science.
Université Claude Bernard Lyon 1, 2013.Numérisation de l’édition de Lyon : Chez Léonard de la Roche, 1713. Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

Fizes, Antoine; Gontard, J. A.Cours de chymie de Montpellier. Université Claude Bernard Lyon 1, 2013.Numérisation de l’édition de [S.l.] : s.n., 1749. Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

Bibliographie:

Dulieu, Louis. « Antoine Fizes », in Pagine di storia della med., 1968. Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

Franckowiak, Rémi. « La chimie du XVIIe siècle : une question de principes », Methodos [En ligne], 8 | 2008, mis en ligne le 11 avril 2008, [consulté le 12 mai 2020].

Viel, Claude. «L’enseignement de la chimie et de la matière médicale aux apothicaires aux XVIIe et XVIIIe siècles». In Revue d’histoire de la pharmacie, 87ᵉ année, n°321, 1999. pp. 63-76. Disponible en ligne [Consultée le 13 mai 2020]

 

  1. vue 22 du document numérisé []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.