Un plagiat anatomique

  • Corporum humanorum - 3
  • Corporum humanorum - 18
  • Corporum humanorum - 16
  • Corporum humanorum - 32
  • 0001
  • Corporum humanorum - 2
  • Corporum humanorum - 5
  • Corporum humanorum - 14
  • Corporum humanorum - 18

La BU Lyon 1 conserve dans ses collections l’Anatomia corporum humanorum de William Cowper publié à Utrecht en 1750. Cet ouvrage est la seconde édition de la traduction latine de Guillaume Dundass. L’édition originale comportant les textes en anglais de William Cowper, Anatomy of humane bodies avait été publiée à Oxford en 1698 et la première édition en latin imprimée à Leyde en 1739.

L’édition de 1750 comprend un frontispice et 120 planches. Les 105 premières planches sont numérotées de 1 à 105 et chaque illustration est accompagnée d’une description. L’ouvrage est complété d’un appendice composé de 9 planches présentant une vue du devant et de l’arrière de la musculature humaine. Il est augmenté de 5 illustrations sur les organes de la reproduction.

La publication de l’ouvrage de Cowper fut l’objet d’une importante controverse car l’anatomiste anglais fut accusé de plagiat par Govard Bidloo (1649-1713) auteur d’Anatomia humani corporis (Amsterdam, 1685, in-fol.).

Les protagonistes

  • Govard Bidloo (1649-1713)

Né à Amsterdam d’un père pharmacien, Bidloo commence par étudier la chirurgie avec Frederick Ruysch (1638-1731) puis entreprend des études de médecine à l’université de Franeker. Après l’obtention de son diplôme, il occupe la chaire d’anatomie à La Haye puis à Leyde. Professeur d’anatomie et de médecine, il est également passionné d’art et de littérature. C’est à Amsterdam qu’il rencontre le peintre Gérard de Lairesse (1640-1711) à qui il confie la réalisation des planches de son Anatomia humani corporis. La BIU Santé conserve, dans ses collections, les 106 dessins originaux réalisés à la plume et au lavis par Lairesse1.

  • Gérard de Lairesse (1640-1711)

Gérard de Lairesse né à Liège en 1640, étudie les beaux-arts à Liège sous la direction de son père Reynier (env. 1597-1667) et de Bertholet Flémal (1614-1675). Artiste aux multiples facettes, il entreprend à la demande de son ami Bidloo la réalisation des dessins anatomiques pour l’illustration de son ouvrage. Ses dessins sont à la fois esthétiques et d’un très grand réalisme scientifique.

Secunda tabula dans l’ouvrage de William Cowper édition en latin de 1750. Dessin de Lairesse

Comme l’écrit Rafael Mandressi dans son article sur « L’identité du défunt. Représentations du visage des cadavres dans les livres d’anatomie (XVIe -XIXe siècles) »2, les dessins de Lairesse « […] vont très loin dans l’exhibition crue de la dissection ; les détails capables de souligner le pathétique et la violence des scènes ne sont pas épargnés : des clous, des épingles, des couteaux apparaissent enfoncés dans les chairs, aucun euphémisme ne semble atténuer la destruction des corps sous la lame du dissecteur. ». Mais Rafaele Mandresse rappelle que Lairesse respecte la règle de l’époque concernant l’anonymat des visages ainsi dans les deux tiers de ses dessins, ils sont « […] quasiment tous invisibles, entièrement ou partiellement masqués par un tissu ou tout simplement absents. ». Bien qu’excellent graveur, Lairesse qui souffrait déjà de graves problèmes de vue ne put exécuter la gravure des planches, elles furent   effectuées en taille douce par Abraham Blooteling (1640-1690).

Tabula vigesima. Cowper, William. Anatomia corporum humanorum.1750. Cote 823

Tabula quarta decima. Cowper, William. Anatomia corporum humanorum.1750. Cote 823

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • William Cowper (1666-1709)

Anatomiste et chirurgien londonien, Cowper publie en 1694 un ouvrage qui le rend célèbre, Myotomia Reformata, or a New Administration of the Muscles.  Il devient membre de la Royal Society et fait paraître en 1698 la version anglaise de The Anatomy of the Humane Bodies. Dans cet ouvrage Cowper expose des particularités jusque-là ignorées du corps humain.  Or, il s’avère que sur les 114 planches qui composent le livre, seules les 9 planches ajoutées en appendice sont des dessins originaux réalisés par Henry Cook (1642-1700) et gravés par Michiel van der Gucht (1660-1725).

Appendix tabula prima. Dessin de Henry Cook gravé par Michiel van der Gucht

 

Toutes les autres illustrations ont été empruntées à l’ouvrage de Bidloo sans que ce dernier ainsi que Gérard de Lairesse auteur des dessins soient cités. Cowper reprend même le frontispice de Bidloo en masquant son nom et en le remplaçant par le sien3.

Frontispice G. de Lairesse in Bidloo, Govert. Anatomia humani corporis,1685. BIU Santé (Paris)

Frontispice in Cowper, William. Anatomia corporum humanorum, 1750

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La controverse

Furieux Bidloo accuse Cowper de plagiat, après d’acerbes échanges épistolaires et diverses prises de positions de pamphlétaires en faveur de l’un ou l’autre, Cowper est cité à comparaitre devant le tribunal de la Société royale de Londres pour contrefaçon, mais celle-ci refuse de trancher entre les deux anatomistes.

Malgré cette affaire qui a nui à sa réputation, William Cowper demeure un grand chirurgien resté célèbre pour sa description des glandes urétrales qu’on appelle toujours les glandes de Cowper.

Article rédigé par Livia Rapatel, BU Lyon1

Sources :

Cowper, William. Anatomia corporum humanorum. Ultrajecti : Apud Nicolaum Muntendam, 1750. Cote 823

Cowper, Willian. Anatomia corporum humanorum. Strasbourg : Service Commun de la Documentation de l’Université de Strasbourg, 2019. Disponible en ligne,  volume de textes, volume de planches [Consulté le 10 février 2020]

Bibliographie :

Dictionnaire des sciences médicales. Biographie médicale. Tome 3. Paris : Panckoucke, 1821.Disponible en ligne. [Consulté le 10 février 2020]

« Lairesse, Bidloo et Cowper » in Bibliothèque numérique medic@. Disponible en ligne. [Consulté le 10 février 2020]

Mandressi, Rafael. « L’Identité du défunt. Représentatio,   ns du visage des cadavres dans les livres d’anatomie (XVIe-XIXe siècle) », Corps, vol. 11, no. 1, 2013, pp. 45-55. Disponible en ligne. [Consulté le 10 février 2020]

 

 

 

 

  1. voir bibliographie []
  2. voir bibliographie []
  3. cf Lairesse, Bidloo et Cowper in Bibliothèque numérique Medic@ []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search