Le Dictionnaire Œconomique de Noël Chomel

  • Dictionnaire Oeconomique - V2 59 (2)
  • Dictionnaire Oeconomique - 8-3
  • Dictionnaire Oeconomique - 10
  • Dictionnaire Oeconomique - 11-2
  • Dictionnaire Oeconomique - 14
  • Dictionnaire Oeconomique - 0
  • Dictionnaire Oeconomique - 1-1
  • Dictionnaire Oeconomique - 7-2
  • Dictionnaire Oeconomique - 8-2
  • Dictionnaire Oeconomique - 45-1
  • Dictionnaire Oeconomique - 11
  • Dictionnaire Oeconomique - 12
  • Dictionnaire Oeconomique - 15

La bibliothèque universitaire conserve dans ses collections patrimoniales la première édition du Dictionnaire oeconomique contenant divers moyens d’augmenter et conserver son bien et même sa santé, de Noël Chomel imprimé à Lyon en 1709 chez Pierre Thened (1653-1712)1.Comme l’indique l’ex libris apposé sur la page de garde cet ouvrage appartenait à la bibliothèque du séminaire Saint-Irénée. Il fait partie des ouvrages attribués à la bibliothèque de l’Université de Lyon lors de la répartition des biens confisqués après la promulgation de la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905.

Cette provenance est également attestée par l’inscription manuscrite figurant en haut de la page de titre ainsi que par le tampon apposé lors de son arrivée dans les collections universitaires : « FONDS DU GRAND SEMINAIRE DE LYON ».

Noël Chomel (1633-1712)

Au début de l’ouvrage « L’avertissement du libraire » présente sous forme d’éloge l’auteur du Dictionnaire, en insistant sur l’étendue de ses connaissances et la fiabilité du contenu de l’ouvrage. On y apprend que Chomel a été formé au séminaire de Saint-Sulpice à Paris où son supérieur l’a chargé d’administrer les biens (bois, vignes, terres, plans d’eau, potagers et basse-cours) dépendants du château et du séminaire d’Avron près de Vincennes, il est précisé: « C’est dans cet agréable séjour où notre auteur a acquis la plus grande partie des connaissances dont il enrichit aujourd’hui le public. ». C’est auprès de Jean-Baptiste de La Quintinie, agronome et jardinier de Louis XIV qu’il s’est formé à tous ses savoirs domestiques. Noël Chomel est ensuite envoyé à Lyon pour être curé de la paroisse Saint-Vincent et occuper les fonctions d’économe de l’Hôtel-Dieu. Ses responsabilités à l’hôpital lui permettront de côtoyer le monde des médecins et de la pharmacopée et de parfaire les connaissances acquises auprès de La Quintinie sur l’usage des plantes et leur préparation. C’est tardivement, à l’âge de 76 ans qu’il rédigera la première édition de son Dictionnaire œconomique. Une somme de toutes ses connaissances rurales et médicales, c’est à ses frais qu’il fera imprimer cette première édition dont le tirage sera limité.

La composition et le contenu de l’ouvrage

Le Dictionnaire œconomique comporte deux tomes reliés en un seul volume. On trouve sur la page de titre un résumé du contenu de l’ouvrage, elle servait, comme la quatrième de couverture dans les livres aujourd’hui, à la promotion du document, et visait à convaincre rapidement tout acquéreur potentiel de l’intérêt exceptionnel de son contenu et du bien fondé d’investir une somme conséquente pour son achat.

Le dictionnaire de Noël Chomel a servi d’outil de travail à Diderot, il s’inscrit comme le rappelle Marie Leca-Tsiomis: « dans ce vaste mouvement de lexicalisation et de mise en ordre alphabétique du savoir, qui, du XVIIe siècle à l’Encyclopédie et à ses multiples épigones, marque « l’âge des dictionnaires » »2.

Le tome premier débute avec un article dans lequel Chomel expose les recettes des six remèdes pour arriver à un grand âge, pour cela il conseille l’usage de pilules de macrobes, et précise: « Ce mot vient du grec, qui est comme si l’on disait longue vie car par l’usage de ce remède […] on vit un siècle ». Les autres remèdes sont : le sirop de vie, le bouillon rouge, la tisane de Sieur Sainte Catherine, l’or potable de l’Italien, ainsi que l’usage de purgations, lavements et saignées. Le volume se termine à la lettre « L » avec une rubrique sur la Luzerne, sa culture et la manière de détruire les animaux qui lui sont nuisibles. Le tome second poursuit avec un article sur le « Maceron », (Smyrnium olusatrum), une plante herbacée et se termine à la lettre Y avec la recette pour guérir le mal des yeux.

Ce dictionnaire de l’économie domestique traite des différentes activités liées à la gestion d’une maison, d’un domaine. Comme l’indique Isabelle Turcan3 : « la vaste envergure des contenus de ce dictionnaire est à l’image des activités de la campagne et de l’artisanat sous l’Ancien Régime, mais pas seulement de celles des petites classes de la société, contrairement à ce qu’affiche l’auteur, soucieux de se donner comme objectif prioritaire l’aide aux pauvres gens. […] une bonne partie des contenus va au-delà de l’économie domestique pour toucher aux règles de la vie communautaire, au domaine religieux et à la « gestion des ressources humaines », pour utiliser la formule consacrée de nos jours. ».

L’ouvrage comporte des figures gravées sur bois insérées dans le texte auxquelles s’ajoutent plusieurs planches pleine page hors texte. Les planches servent essentiellement à expliquer les différentes techniques pour chasser et capturer les animaux et se débarrasser des nuisibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dictionnaire de Chomel aujourd’hui méconnu eut un grand succès au 18ème siècle. Il a été plusieurs fois revu, complété et renommé et connut plusieurs rééditions entre 1718 et 1777. Il a été traduit en allemand, en hollandais et en anglais, conférant à Noël Chomel une importante notoriété après sa mort survenue trois ans seulement après la publication de la première édition de son Dictionnaire.

Article rédigé par Livia Rapatel, BU Lyon 1

Source:

Chomel, Noël. Dictionnaire oeconomique contenant divers moyens d’augmenter son bien, et même sa santé. Lyon : chez Pierre Thened, 1709. Cote BU Lyon 1 1679.Numérisation. Paris : BIUM, 2009.- (Médic@, ISSN 1164-8678). Disponible en ligne [consulté le 10 novembre 2019]

Bibliographie:

Leca-Tsiomis, Marie. « La rhétorique de la recette : remarques sur le Dictionnaire OEconomique de Chomel (1709) et l’Encyclopédie » in Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie. 1998, n°25. Disponible en ligne [consulté le 10 novembre 2019].

Turcan, Isabelle. « Dictionnaire Œconomique, de Noël CHOMEL » in Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales. 2013. Disponible en ligne [consulté le 10 novembre 2019].

  1. l’ouvrage est présenté dans l’exposition Chimie@home à la BU Sciences jusqu’au 6 janvier 2020 []
  2. p.120 voir bibliographie []
  3. voir bibliographie []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.