Le don Pétrequin 1877

  • Petrequin - 10
  • Petrequin - 3
  • Petrequin - 8
  • Petrequin - 12
  • Petrequin - 11
  • Petrequin - 9
  • Petrequin - 7
  • Petrequin - 1
  • Petrequin - 6
  • Petrequin - 5
  • Petrequin - 4
  • Petrequin - 1
  • Petrequin - 13
  • Petrequin - 2

Parmi les donateurs qui ont contribué à l’enrichissement des collections de la bibliothèque universitaire figure Joseph Pierre Éléonore Pétrequin. Les ouvrages provenant de ce don sont marqués de l’empreinte d’un timbre humide rectangulaire de 16 X 33 comportant l’inscription : DON DE Mr PETREQUIN  1877 dans l’encadrement d’un filet simple. Cette donation à l’Ecole Préparatoire de Médecine de Lyon a été effectuée l’année qui a suivi le décès de Joseph Pétrequin le 2 juin 1876.

Portrait par Terrisse. Musée d’Histoire de la médecine et de la pharmacie Lyon1

Joseph Pierre Éléonore Pétrequin (1809-1876)

Joseph Pierre Éléonore Pétrequin est né à Villeurbanne le 25 juin 1809, il est le fils d’un chapelier de la rue Mercière à Lyon. Il débute ses études de médecine en 1827 à l’Ecole Secondaire de médecine de Lyon et, en 1829, il réussit le concours de chirurgien interne. C’est à Paris en 1835 qu’il soutient sa thèse de docteur en médecine en présentant ses Recherches sur la menstruation. En 1837, il revient à Lyon il est reçu au concours du majorat de l’Hôtel-Dieu et débute comme aide major en janvier 1838. En 1844, il succède à Amédée Bonnet comme chirurgien major1 et occupe les fonctions de Professeur adjoint de clinique externe à l’Ecole préparatoire de médecine et de pharmacie. En 1854, il devient professeur de pathologie chirurgicale et de médecine opératoire. Il épouse en 1849 Victoire Sargon, ils auront deux enfants. Il décède en 1876 à Fontaine-sur-Saône (Rhône).

Ses publications sont nombreuses, son Traité d’anatomie médico-chirurgicale et topographique publié en 1844 – peu après son majorat – fera référence. Il sera également précurseur en s’intéressant à l’hydrologie médicale et en publiant en 1859 un Traité général de pratique des eaux minérales de la France et de l’étranger. En 1873, paraît une somme de plus de 500 pages les Nouveaux mélanges de Chirurgie et de Médecine comprenant les études qu’il a réalisées sur l’hygiène publique, les eaux minérales et la pathologie de l’oreille. Passionné par l’histoire de la médecine, il a dépouillé les archives de l’Hôtel Dieu et publié en 1845, les Mélanges de chirurgie ou histoire médico-chirurgicale de l’Hôtel-Dieu de Lyon, depuis sa fondation jusqu’à nos jours. C’est seulement après sa mort en 1877 que sera publiée son œuvre majeure, La chirurgie d’Hippocrate à laquelle il a travaillé durant de très nombreuses années.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques ouvrages du don Pétrequin

Voici trois ouvrages conservés à la BU Lyon 1 et provenant de la donation Pétrequin :

 

La chirurgie de Guy de Chauliac (1298-1368), publié à Paris en 1538. Il s’agit d’une des premières traductions en français par Jean de Canappe du texte original écrit en latin médiéval.

Le livre n’a pas de page de titre, comme beaucoup d’ouvrages de l’époque. Sur le contreplat supérieur figure un Ex-libris manuscrit avec la mention : « Le Docteur Petrequin ». La marque du don est apposée à la fin de l’avertissement au lecteur de Jean de Canappe.

 

 

 

L’anatomie de l’homme, suivant la circulation du sang, & les dernieres découvertes de Pierre Dionis, (1643-1718) est l’édition publiée à Paris chez Laurent d’Houry en 1695. Il s’agit de la seconde édition corrigée et augmentée d’une table des matières. Pierre Dionis fut nommé chirurgien par Louis XIV en 1672 pour enseigner l’anatomie selon la circulation du sang ; la découverte de la circulation du sang par William Harvey n’était alors pas reconnue par la faculté de médecine de Paris. En regard de la page de titre se trouve un frontispice avec le portrait de l’auteur. La marque d’ex-dono figure en bas de la page de titre.

 

Œuvres médico-chirurgicales de Barthélemy Collomb, (1718-1798), publié à Lyon chez Bernuset libraire rue de l’Évêché en 1798. Sur la page de garde, face à la page de titre, on peut lire « Petrequin 15 janvier 1840 Paris ». On peut supposer qu’il s’agit de la date d’acquisition du livre par le Docteur Pétrequin. La marque du don est visible sur la page de titre.

 

 

 

 

 

 

 

Registre d’inventaire

 

 

Cette donation effectuée en 1877 comportait de nombreux ouvrages, comme on peut le constater en feuilletant les anciens registres d’inventaires, cependant il n’existe aucun relevé précis des livres reçus en don et nous n’avons pas la trace d’un document établi au moment où la libéralité a été effectuée au profit de l’Ecole Préparatoire de Médecine de Lyon.

 

 

Article rédigé par Livia Rapatel, BU Lyon1

Bibliographie :

Ali, Issa. Joseph Eléonord Petrequin (1809-1876). Thèse d’exercice : Médecine : Lyon 1, 2004.

Guiart, Jules. L’école médicale lyonnaise. Paris : Masson, 1941.

Rousset, Jean. « Ex-libris médicaux lyonnais » in Les albums du crocodile. 1936, N°V.

Valligny, Anne-Claire. Les collections de la bibliothèque universitaire de Lyon des origines à 1914. Lyon : Enssib, Mémoire d’étude, 2011.

 

  1. voir La donation Amédée Bonnet dans les collections de la BU Lyon1 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.