Interfaces Site

0

Une grammaire pour les dames ?

La bibliothèque possède dans sa collection de livres pour la jeunesse une Grammaire des dames publiée par M. de Prunay en 1777 à Paris chez Lottin l’aîné. Il s’agit d’un manuel (au sens de petit livre qui tient aisément dans la main), relié en cuir (puisqu’à l’époque, le possesseur fait relier ses ouvrages et ne les achète pas déjà reliés) ; un ex-libris...

1

Traité d’anatomie topographique de Paulet et Sarazin : une vision en relief du corps humain.

En attendant de découvrir à partir du 10 octobre dans les bibliothèques universitaires de Sciences, de Santé et à la BU Éducation de Saint-Etienne, l’exposition L’anatomie, de Vésale à la 3D, Philippe Jaussaud vous propose de feuilleter le Traité d’anatomie topographique comprenant les principales applications à la pathologie et à la médecine opératoire (1867-1870) de Vincent Paulet (1828-1906) et Jules Sarazin (1831-1906) conservé...

0

Enthousiasme pour la langue à la fin de la Renaissance : le Thresor de Claude Duret

Les langues occupent une place fondamentale dans la connaissance à la Renaissance, moment qui voit naître d’importantes pratiques d’exégèse : on retourne aux sources linguistiques, selon le célèbre adage d’Erasme « Ad fontes », notamment pour relire les textes sacrés. Les langues anciennes puis vernaculaires suscitent l’intérêt des humanistes en général, d’où une multiplication des traités et des compilations des langues connues au XVIe siècle....

0

Cuvier et l’anatomie des Mollusques

Les Mollusques sont des Invertébrés intéressants à plus d’un titre : certains hébergent des organismes pathogènes transmissibles à l’Homme ou aux animaux, tandis que d’autres produisent un colorant (comme la pourpre impériale des murex) ou des matières premières médicamenteuses (tels les venins de cônes). Plusieurs classes constituent l’embranchement de Mollusques, dont les Céphalopodes (pieuvres, seiches, calmars), les Gastéropodes (escargots, limaces) et les Bivalves...

1

Le Voyage de Néarque : une étude de l’expédition d’Alexandre le Grand au tournant des XVIIIe et XIXe siècles

Parmi les fonds anciens hérités de la bibliothèque universitaire de Lyon, la Bibliothèque Diderot de Lyon possède une quantité importante de livres d’histoire datés des XVIe, XVIIe ou XVIIIe siècles. Au sein de ces ouvrages, on remarque notamment le Voyage de Néarque de William Vincent [15388], un essai de géographie historique réalisé à partir de sources antiques mais également d’écrits et relations de géographes et voyageurs du XVIIIe siècle....

0

La donation Amédée Bonnet dans les collections de la BU Lyon1

Amédée Bonnet (1809-1858) Parmi les libéralités constitutives des collections de la BU Lyon1 figure la donation d’Amédée Bonnet consignée dans les registres sous la mention, « Donation Am. Bonnet » ou « Don Bonnet ». Amédée Bonnet, fils de médecin est né en 1809 à Ambérieu-en-Bugey dans l’Ain, après avoir obtenu un baccalauréat ès-lettres (1825) et ès-sciences (1826), il s’oriente vers les études médicales. Après une...

0

La magie blanche dévoilée

La Bibliothèque Diderot de Lyon possède les œuvres complètes d’Henri Decremps parues à la fin du XVIIIe siècle sur « la magie blanche » c’est-à-dire la prestidigitation. L’auteur prétendait lutter contre la crédulité du public et le charlatanisme en dévoilant les tours destinés ou à l’amusement des foules, ou à la vente de produits « miracle ». Dans la préface de son premier ouvrage, La magie...

2

Ex bibliotheca de Jean-Baptiste Desgranges

Jean-Baptiste Desgranges (1751-1832) Nous poursuivons la découverte des apports des donateurs dans la constitution des collections de la BU Lyon1 avec une présentation des ouvrages provenant de la bibliothèque de Jean-Baptiste Desgranges. Jean-Baptiste Desgranges natif de Mâcon (1751), débute ses études médicales dans sa ville natale, il les poursuit ensuite à la Rochelle et arrive à Lyon en 1767 pour suivre les...

0

Aux fondements de la chasse aux sorcières : une querelle érudite

La chasse aux sorcières fait rage en Europe entre 1450 et 1750. Si elle s’adosse à une tradition orale, populaire et folklorique, la question de la sorcellerie est institutionnalisée par des clercs puis des laïcs, qui prennent part au débat en rédigeant des traités. La Bibliothèque Diderot de Lyon possède notamment dans ses collections trois ouvrages sur le thème, parus dans la...

2

Le Traité des poisons d’Orfila

Chaque domaine scientifique peut se prévaloir d’un ou plusieurs fondateurs. Ainsi, le médecin et chimiste espagnol – naturalisé français en 1818 – Mateo Jose Buonaventura Orfila y Rotger (1787-1853), publie un Traité des poisons (1814) marquant l’émergence de la toxicologie clinique et légale moderne. Dans ce qui suit sera présentée la troisième édition du Traité (1827), dont un exemplaire est conservé à...