Josef Lada, illustrateur et auteur à l’âme d’enfant

  • photo 1_Mikolas.Ales
    Mikoláš Aleš. Knížka o jeho životě a díle. Praha : Statní Pedagogické Nakladatelství, 1952. 167061.
  • photo 2_Lada.noiretblanc
    La ligne droite affirmée, comme nous la trouvons dans la bande dessinée quelques années plus tard. Josef Lada. O chytré kmotře lišce (Compère renard le rusé). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131208.
  • photo 3_Lada.coq
    Josek Lada. Moje abeceda (Mon alphabet). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205.
  • photo 4_Lada.automne
    Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.
  • photo 5_Lada.hiver
    Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.
  • photo-3_Lada_coq
    Josek Lada. Moje abeceda (Mon alphabet). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205.Josek Lada. Moje abeceda (Mon alphabet). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205Josek Lada. Moje abeceda (Mon alphabet). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205

Dans les fonds de la bibliothèque de l’ancien Musée Pédagogique se trouvent de nombreux livres illustrés destinés à la jeunesse de l’Europe Centrale et de l’Europe de l’Est. Cette richesse n’est pas uniquement due à la politique d’acquisition des livres étrangers concernant l’éducation mais également à la grande renommée de ceux-ci et à la longue tradition du livre illustré dans ces pays.

Josef Lada (1887-1957), illustrateur et peintre tchèque, commence sa carrière à la veille de la Première Guerre Mondiale. A l’âge de 20 ans, il essaie de suivre des formations spécialisées dans la peinture mais n’en termine aucune. La seule formation sanctionnée par un diplôme est celleen reliure-dorure des livres : il ne pratiquera pourtant jamais ce métier. Cependant, ces formations lui permettent de voir différents styles et de choisir sa propre signature. Une des figures les plus marquantes pour le style de Josef Lada est Mikolas Ales, aquarelliste, dessinateur et illustrateur autrichien, un des décorateurs du Théâtre National Tchèque à Prague et de nombreuses fresques dans les églises de la Bohême.

Mikoláš Aleš. Knížka o jeho životě a díle. Praha : Statní Pedagogické Nakladatelství, 1952. 167061.

Mikoláš Aleš. Knížka o jeho životě a díle. Praha : Statní Pedagogické Nakladatelství, 1952. 167061.

Lada s’inspire largement de sa création mais en épurant davantage les traits. Dans son style, la ligne droite marquée sans réticence domine : il s’agit d’un trait très méprisé des peintres des générations précédentes. Certains considèrent la fameuse ligne droite de Lada uniquement comme une conséquence d’un manque de vision dans l’espace due à un accident d’enfance à la suite duquel il a perdu l’œil droit. D’autres la voient comme un choix de génie qui donnera naissance à la bande dessinée tchécoslovaque.

La ligne droite affirmée, comme nous la trouvons dans la bande dessinée quelques années plus tard. Josef Lada.  O chytré kmotře lišce (Compère renard le rusé). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131208.

La ligne droite affirmée, comme nous la trouvons dans la bande dessinée quelques années plus tard. Josef Lada. O chytré kmotře lišce (Compère renard le rusé). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131208.

Ses débuts de carrière sont marqués, comme pour beaucoup d’artistes, par des difficultés financières et par de vaines tentatives de devenir un peintre de tableaux. Ses premières publications apparaissent dans les revues et dans les journaux humoristiques (Karikatury, Humoristické Listy ou Neruda). Cette voie de création satirique se poursuit lorsqu’il est appelé à dessiner la couverture du livre Les aventures du brave soldat Chveïk, par son auteur et ami Jaroslav Hašek. Malheureusement, les éditions étrangères ne sont pas accompagnées d’illustrations.

Cependant, c’est avec sa création pour enfants qu’il arrive à se libérer de ses soucis financiers. Son imagination et l’humour dont il fait preuve auprès des enfants de sa propriétaire charment un de ses amis : ce dernier, rédacteur de magazine pour la jeunesse, lui commande alors une série sur le chat doté de la parole – animal rusé qui part à la découverte du monde après avoir longtemps vécu sur le four de sa maison. Elle sera publiée sous forme de livre en 1934.

Par la suite, l’illustrateur Josef Lada devient rapidement un auteur apprécié de livres pour enfants. Sa première publication livresque parait en 1911. Il s’agit d’un abécédaire abondamment accompagné d‘images. Chaque lettre de l’alphabet est accompagnée d’un court poème de quatre vers répétant chacune, alors facile à mémoriser.

Josek Lada. <em>Moje abeceda (Mon alphabet)</em>. Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205.

Josek Lada. Moje abeceda (Mon alphabet). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131205.

Ensuite, toute la création de Josef Lada tourne autour des textes, des poèmes et des images destinés aux enfants. Sa source d’inspiration se situe dans ses souvenirs d’enfance. On y voit le monde de la campagne bohême avec ses villages pittoresques. Il met l’accent sur les traditions et les travaux saisonniers : L’année à la campagne, Calendrier.

La clé de son succès se cache dans l’humeur doux accessible aux plus petits, dans l’aspect éducatif lié à la mémorisation et à la récitation des petits poèmes – appréciés par les grands – et surtout, dans la nostalgie et la beauté d’une campagne pétrie de traditions.

Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.

Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.

Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.

Josef Lada. Vzpomínky z dětství (Souvenirs d’enfance). Prague, Státní nakladatelství dětské knihy, 1957. J 131424.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Billet rédigé par Martina Gromesova

Bibliographie

  • Site web officiel de Josef Lada
  • Josef Lada. Kronika mého života (autobiographie). Praha, Knižní klub, 2007.
  • Alena Prtlová. Josef Lada a kniha. Prague, Mémoire de l’Université Charles IV, 2009.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *