Quelques trésors du fonds d’histoire de la pharmacie

  • Médecin charitable web
  • Fonds ancien pour expo (8)
  • Bauderon web
  • Londinensis web
  • Déclaration P Braillerweb
  • affiche_finale 02 web
  • Fonds ancien pour expo (3)
  • Déclaration S Colin web
  • Déclaration S Colin web

L’exposition, Trésors et curiosités du fonds d’histoire de la pharmacie qui sera inaugurée le 25 avril à la BU Santé mettra en valeur le fonds d’ouvrages d’histoire de la pharmacie donné au SCD par l’Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques (ISPB). A cette occasion, nous présentons quelques volumes particulièrement intéressants de la collection.

Le fonds d’histoire de la pharmacie a été constitué au fil du temps par l’ISPB avec un soutien de l’ADIPHRA (Association pour le Développement de l’Information Pharmaceutique Rhône-Alpes) et des achats effectués personnellement par des membres de l’Institut.

La collection a également bénéficié des libéralités de deux anciens étudiants de la Faculté de Pharmacie de Lyon : Marius Réveillet (1879-1964), pharmacien biologiste à Valence, et Ferdinand Galline (1880-1975), pharmacien à Romans.

 

La collection comprend environ cent soixante ouvrages antérieurs 1920, le livre le plus ancien est un exemplaire du Médecin charitable de Philbert Guybert présenté dans un précédent billet de blog par Marie Desroys.

Guybert, Philbert. Médecin charitable. Cote SCIFA 800077

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les autres livres remarquables du don figurent deux pharmacopées1

:

Page de titre. Cote SCIFA 800074

 

La Pharmacopée de Bauderon de 1663.

 

Elle fut rédigée par Brice Bauderon, médecin à Mâcon, où il a en charge l’instruction des apothicaires. Sa pharmacopée éditée pour la première fois en 1588 resta pendant longtemps un ouvrage de référence, comme le prouvent ses multiples rééditions, la dernière datant de 1693.

 

 

 

 

 

 

Page de titre et annotations manuscrites. Cote SCIFA 800086

 

La Pharmacopoeia collegii regalis medicorum londinensis de 1788

 

C’est en 1618, que paraît à Londres à la demande du Collège des médecins, la première édition de la Pharmacopoeia Londinensis. L’édition du fonds d’histoire de la pharmacie date de 1788, elle a été publiée par l’éditeur anglais Joseph Johnson (1738-1809) qui se spécialise entre 1780 et 1790 dans la publication de livres médicaux.

 

 

 

Page de titre. Cote SCIFA 800149

Parmi les pépites du fonds de l’ISPB signalons aussi : La Déclaration des abuz et tromperies que font les apoticaires, fort utile et nécessaire à ung chacun studieux et curieux de sa santé composée par maistre Lisset Benancio.

L’ouvrage est une réédition par Paul Dorveaux (1851-1938) du livre de Sébastien Colin de 1553. Le texte est une charge contre les apothicaires considérés par l’auteur du pamphlet comme des charlatans. Il les accuse d’exercer de façon illégale la médecine sans avoir les connaissances nécessaires à cet art.

 

 

 

Page de titre. Cote SCIFA 800149

Le volume de l’ISPB est un fac-similé comportant aussi la nouvelle édition établie en 1906 par Paul Dorveaux de la Déclaration des abus et ignorances des Médecins, œuvre tres utile & profitable à un chacun studieux & curieux de la santé. Il s’agit de la riposte des apothicaires au texte de Sébastien Colin, elle est publiée en 1557 sous la plume de Pierre Braillier, marchand apothicaire à Lyon.

 

 

 

 

 

Ces ouvrages ainsi que d’autres curiosités de la collection sont à découvrir du 25 avril au 24 mai à la BU Santé sur le campus Rockefeller.

 

Billet rédigé par Livia Rapatel

 

Bibliographie:

Bouvet Maurice, Volckringer Jean. « Les éditions de la « Pharmacopée » de Bauderon (Un extraordinaire succès de librairie)». In: Revue d’histoire de la pharmacie, 47ᵉ année, n°161, 1959. pp. 108-111. Disponible en ligne [consulté le 10 avril 2017]

Desroys, Marie ; Lézarme, Bénédicte. Un patrimoine méconnu: le potentiel historique du centre de documentation pharmaceutique de l’institut des sciences pharmaceutiques et biologiques de Lyon. Th. D. Pharm, Lyon 1, 2014.

 

 

  1. Les pharmacopées – le nom date de 1560 – sont des ouvrages fournissant la description, ainsi que les modes de préparation et de contrôle des médicaments. []


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *