Le don de Polinière : un héritage familial

  • Polinière 2
  • 20160727_150058
  • P.J.F de Polinière (2)
  • P.J.F de Polinière (12)
  • exlibris6
  • Don 2
  • ex libris 2
  • ex libris 3
  • Amato Lusitano _36305
  • P.J.F de Polinière (9)
  • P.J.F de Polinière (8)
  • P.J.F de Polinière (6)
  • P.J.F de Polinière (10)
Polinière 2

Portrait gravé par Chevron d’après une peinture de Bonnefond Musée d’Histoire de la Médecine et de la Pharmacie Lyon 1

Parmi les médecins lyonnais à l’origine de libéralités importantes pour  la constitution  du fonds documentaire de la bibliothèque universitaire, il nous faut rendre hommage à Auguste Pierre Isidore de Polinière.

Auguste Pierre Isidore de Polinière (1790-1856)

Auguste Pierre Isidore de Polinière né à Vire dans le Calvados est le petit-fils de Pierre de Polinière (1671-1734), médecin, mathématicien et physicien, considéré comme le fondateur de la physique expérimentale en France.

20160727_150058

Page de titre. Cote 36176

Sur les traces de son grand-père et de son  père, Pierre Julien François de Polinière (1742-1819) médecin des hôpitaux à Vire, Auguste Pierre Isidore fait ses études médicales à Paris et s’installe à Lyon en 1822 après avoir été reçu major au concours de l’Hôtel-Dieu.

En 1832, il exerce comme médecin de l’Hôpital de la Charité, il en sera ensuite le directeur de 1843 à 1848. Fervent hygiéniste, il entreprend de grandes transformations pour améliorer les conditions d’hygiène des hôpitaux lyonnais. En 1843, il obtient de Louis Philippe le titre de baron et à sa mort en 1856, la partie médicale de sa bibliothèque revient en don à l’Ecole Secondaire de Médecine.

Dans son « Eloge du Docteur Baron de Polinière », Jean-Baptiste Monfalcon (1792-1874) médecin et bibliothécaire de la ville de Lyon, décrit ainsi le bureau du Baron de Polinière : « Son bureau était chargé de livres et de petits riens élégants […]. Sa bibliothèque se composait de livres utiles, mais nullement remarquables par la valeur des éditions et de la reliure.». Il précise qu’il « […] n’était point bibliophile […] mais il lisait beaucoup et marquait de nombreux signets les faits ou les pensées qui l’avaient frappé.»1.

.P.J.F de Polinière (10)

Don 2

Les marques d’appartenance

 

 

Les ouvrages provenant de la bibliothèque personnelle du Baron de Polinière sont marqués d’un cachet rectangulaire de 15×30 portant l’inscription : « DON DE Mr DE POLINIÈRE 1856 ».

 

 

 

Plusieurs ouvrages reçus en don possèdent au contreplat supérieur, une étiquette typographiée de 55×90 encadrée d’un décor formé d’hermines, de volutes et d’annelets avec l’inscription : « Bibliothèque du Docteur P.J.F DE POLINIÈRE, membre de la Société royale de Médecine, Médecin des Hôpitaux du Roi, à Vire, etc. 1776 », il s’agit de livres ayant appartenu au père du Baron de Polinière, Pierre Julien François de Polinière décédé en 1819.

exlibris6

Ex-libris Pierre Julien François de Polinière

Certains ouvrages comportent  aussi un ex-libris lithographié avec les armoiries de la famille De Polinière, le blason d’hermines à la croix d’or.

ex libris 3

Ex-libris

Quelques ouvrages de la donation  de Polinière

Amato Lusitano _36305

 

Amato, Lusitano. Curationum medicinalium, centuriae II. Priores. Lugduni : Apud Gulielmum Rovillium, 1560. Cote 36305

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P.J.F de Polinière (9)

 

 

Dubois, Jacques. Opera medica. Genevae : Chouet, 1630. Cote 11014

 

 

 

 

 

 

 

 

P.J.F de Polinière (8)

 

Polverino, Giovanni Girolamo; Blasius, Gerardus Leonardus. Medicina practica, morborum.      Lugduni Batavorum : Ex officina Francisci Hackii, 1649. Cote 36243

 

 

 

 

 

 

 

 

P.J.F de Polinière (6)

 

Recueil sur l’électricité medicale, dans lequel on a rassemblé … les principales pièces publiées par divers sçavans. Paris : Impr. Le Mercier, 1752. Cote 36114

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article rédigé par Livia Rapatel

Bibliographie :

Diday, Paul, Vie du docteur de Polinière. Paris : Baillière et V. Masson, 1857. Disponible en ligne [consulté le 27 juillet 2016]

Monfalcon, Jean-Baptiste. « Eloge du Docteur Baron de Polinière ». Mémoires de l’Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon. Section des sciences. 1858, T.8. p. I-XXX. Disponible en ligne [consulté le 27 juillet 2016]

Rapatel, Livia. «A la découverte des donateurs des collections de la BU Lyon1 : le don Brachet». Blog Interfaces, 2016 Disponible en ligne [consulté le 27 juillet 2016]

Rapatel, Livia. «Les ouvrages de Jacques Pierre Pointe dans les collections de la BU Lyon1». Blog Interfaces, 2016 Disponible en ligne [consulté le 27 juillet 2016]

Roussel, Jean. «Ex-libris médicaux lyonnais, II Ec-G». Albums du crocodile.1936, n°5, p.45

Valligny, Anne-Claire. Les collections de la bibliothèque universitaire de Lyon des origines à 1914. Lyon : Enssib, Mémoire d’étude, 2011

 

 

  1. Monfalcon, Jean-Baptiste. « Eloge du Docteur Baron de Polinière ». Mémoires de l’Académie royale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon. Section des sciences.1858, T.8, p. XXVII []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *