Au cœur de la bibliothèque numérique de la BDL, le  » Corpus Boris Tchitchérine : le libéralisme en Russie »

 

Les collections des fonds slaves de la bibliothèque numérique

Les collections numérisées des fonds slaves sont une illustration en texte et en image des ressources conservées à la BDL sur l’univers russe et slave. Des documents libres de droit sont progressivement numérisés, en relation avec la stratégie de valorisation développée par la bibliothèque ou au gré des demandes du public.

La collection « Images des fonds slaves » est principalement suscitée par les manifestations scientifiques et culturelles entreprises pour exploiter et faire connaître les fonds. Elle est le prolongement et la pérennisation de ces actions menées conjointement par la bibliothèque et les chercheurs.

La collection « Œuvres des fonds slaves » puise dans les publications, de nature religieuse, philosophique, historique ou littéraire, souvent méconnues ou devenues inaccessible, rares ou même uniques,  conservées dans les fonds slaves de la BDL. Elle se propose de les mettre en lumière et de les rendre accessibles au plus grand nombre.

Le « Corpus Boris Tchitchérine : le libéralisme en Russie » est un corpus de textes écrits en russe. Il rassemble les ouvrages et les articles de B. Tchitchérine, publiés en russe au XIXe siècle et au début du XXe siècle, libres de droits et issus des collections conservées par les fonds slaves de la BDL, et complétées grâce au concours de la Bibliothèque Universitaire des Langues et des Civilisations (BULAC), de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC), et des Archives de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (CCI de Lyon).

 

Le « Corpus Boris Tchitchérine : le libéralisme en Russie »

Ce corpus est l’outil majeur d’un projet scientifique servi par une équipe pluridisciplinaire et coordonné par Sylvie Martin (ENS de Lyon). L’objectif de ce projet est d’étudier la constitution d’une pensée libérale en Russie à partir des œuvres de Boris Nikolaevitch Tchitchérine (1828-1904), théoricien et acteur du libéralisme russe.

 

Outre la BDL, dont les équipes des départements Patrimoine et Conservation (fonds slaves) et Informatique documentaire (service de numérisation) sont des acteurs majeurs de la mise en œuvre de ce projet, celui-ci implique l’UMR 5206 Triangle, l’Institut européen Est-Ouest (IEEO), et l’UMR 5191 ICAR1. Il s’inscrit dans la démarche de collaboration étroite entre bibliothèque et recherche qui sous-tend depuis plusieurs années la valorisation des fonds slaves de la BDL.
Le projet a bénéficié du soutien financier de la Région Rhône-Alpes en 2010 (Cluster 13), puis de l’Infrastructure de Recherche Corpus (Consortium Cahier) en 20122.

Depuis le printemps 2013, le projet bénéficie d’un  portail dédié, à partir duquel sont accessibles les notices de l’environnement  bibliographique du projet scientifique, ainsi que les textes numérisés (à ce jour 35 textes téléchargeables en version pdf). Toutes ces  notices et les versions en pdf lorsqu’elles existent  lorsqu’ils sont également présentes sur le catalogue général de la bibliothèque3.

 

Les objectifs scientifiques s’organisent selon deux directions principales :

  • examiner comment se constitue la pensée libérale de Boris Tchitchérine en étudiant d’une part l’armature conceptuelle qui la structure et d’autre part, les références intellectuelles qui la nourrissent

Seront pour cela les outils de la textométrie  (l’outil TXM développé par le laboratoire ICAR) et cet axe de travail s’articulera en deux chantiers :

a)- analyser les concepts fondamentaux de la pensée tchitchérinienne pour élaborer un lexique de son vocabulaire politique et philosophique.

b)- étudier les références intellectuelles qui nourrissent cette pensée en constituant une base de données des citations d’auteurs et de textes faites par Boris Tchitchérine

  • étudier le rapport entre articles et ouvrages théoriques fondamentaux

Les recommandations émises par la Très Grande Infrastructure des humanités numériques (TGIR Huma-Num), par la Bibliothèque nationale de France (BnF) et par le dispositif Mutualisation pour les éditions critiques et les corpus (MutEC), ainsi que les instructions du manuel de la numérisation dirigé par Thierry Claerr et Isabelle Westeel, ont guidé la méthodologie et les orientations techniques de la mise en œuvre de la numérisation4.

 

Le choix des usages attendus des fichiers numériques à produire, et celui des protocoles, procédures, et métadonnées à adopter, reposent sur les trois principes suivants :

  • répondre à des objectifs tout à la fois scientifiques et patrimoniaux, en adéquation avec les exigences du projet de recherche et avec la qualité des sources papier issues du fonds slave des jésuites, et des collections des bibliothèques prêteuses ;
  • opter pour des protocoles autorisant l’exploitation la plus large possible : de la restitution archéologique du document au texte océrisé et enrichi ;
  • assurer sur le long terme une mise à disposition des documents numériques la plus ouverte possible, au bénéfice de l’équipe scientifique concernée comme à celle de l’ensemble des communautés susceptibles de les consulter et de les exploiter.

Les premiers fichiers à produire sont donc des  formats « image »,  de type pdf,  en noir et blanc, dont la principale qualité doit être la lisibilité du contenu d’origine, pour une diffusion et un usage quasi concomitant à la captation des images, via le catalogue de la BDL (voir les 35 versions déjà disponibles).  

Les deuxièmes types de fichiers à produire sont des formats « image », de type jpeg en couleur, restituant le facsimilé du document et diffusé aujourd’hui par la bibliothèque numérique de la BDL.
À court terme, on pourra bénéficier d’un double accès aux deux types de format de fichiers numérisés : à partir de la notice bibliographique par le biais du catalogue de la bibliothèque et du portail dédié au corpus, et directement à partir de la bibliothèque numérique.

À plus long terme, les fichiers à produire sont des formats « texte », océrisés, destinés à être dans un premier temps relus et corrigés, et transcrits en russe moderne, diffusés par la bibliothèque numérique de la BDL, et à plus long terme encore, enrichis et mis en ligne sur un site web qui sera exclusivement dédié au projet scientifique.

Billet rédigé par anne Maître 

 Présentation du corpus

Rechercher dans le corpus

 

  1. UMR 5206 Triangle – Action, Discours, Pensée politique & économique, IEEO – Institut européen Est-Ouest, UMR 5191 ICAR – Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations []
  2. Région Rhône-Alpes, Infrastructure de Recherche Corpus (Consortium Cahier) []
  3. Voir la présentation du projet sur les pages de la bibliothèque numérique de la BDL []
  4. TGIR Huma-Num, BnF, MutEC, Thierry Claerr et Isabelle Westell (sous la direction de), Manuel de numérisation, Paris : éd. du Cercle de la librairie, 2011 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *